Noir Jaune Blues 2017

Une enquête pour mieux comprendre l’opinion publique belge.

Téléchargez le rapport complet 

Pour compléter ces chiffres, une brève analyse des raisons qui font que nous en sommes arrivés là :

D’abord, parce que nous sommes en mutation fondamentale: les inégalités croissantes, les craintes liées à la mondialisation et l’image de plus en plus négative des dirigeants à tous niveaux engendrent une forte perte de confiance dans le « vertical » (Etat, pouvoir judiciaire, Eglise, banques etc.).

Et cette perte de crédibilité dans le vertical donne lieu à un repli instinctif de chacun sur ses bases identitaires les plus archaïques.

Ensuite, parce que ce que l’enquête a très bien mis en avant, c’est que les extrêmes se nourrissent, que les extrêmes sont des alliés objectifs.  La haine de l’un engendre le mépris de l’autre, et le cercle vicieux peut commencer…

Mais heureusement, dans le même temps, une majorité des gens souhaite vraiment une société dans laquelle on puisse vivre ensemble.

Alors ?

La seule façon de sortir du risque de violence endémique est de travailler sur les vrais problèmes de fond, tant du côté des fondamentalistes que du côté des constructions politiques.

La porte de sortie ne viendra pas d’un pouvoir vertical fort seul, mais d’un rassemblement de l’horizontal et du vertical.

Petit résumé en vidéo des conclusions de notre enquête :